Skip to content

ISAAC FRANCOPHONE

Isaac-Francophone est une section de l’Association Isaac Internationale pour la Communication Améliorée et Alternative (CAA).

Qu’est ce que la Communication Alternative ?

La communication alternative et améliorée (CAA) recouvre tous les moyens humains et matériels permettant de communiquer autrement ou mieux qu’avec les modes habituels et naturels, si ces derniers sont altérés ou absents. Elle vient compenser ou remplacer un manque ou une grande déficience de parole, un défaut de langage impactant la communication, pour la faciliter sous ses deux versants expressif et réceptif. La CAA inclut des systèmes sans aides techniques tels que le signe et le geste, ou avec aides techniques comme les tableaux d’objets, d’images ou de lettres, ou l’informatique la plus sophistiquée actuellement disponible. Cette terminologie est d’autant plus importante qu’on entend souvent à propos de quelqu’un qu’il est «sans langage » ou «sans parole », deux façons très péjoratives et discriminantes de désigner les gens par leur dyscapacité. Les termes « sans langage » et « sans parole » évoquent respectivement l’incapacité à transformer sa pensée en signes, et la confiance impossible…. S’il est nécessaire de nommer le manque, ajoutons au moins les adjectifs qui vont avec : « sans langage oral, et sans parole naturelle ». Dans toute démarche de CAA, nous postulerons que l’être est capable de transmettre du signe, mais que nous n’avons pas les clefs. Il émet mais nous ne décodons pas, nous recevons sans comprendre. Nous nous baserons sur l’évaluation pour obtenir quelques clefs pour mieux le comprendre, et de ses compétences pour nourrir ses besoins avec un mode alternatif qui lui convienne (cf chapitre. Jacques Souriau (ex directeur du CRESAM, Poitiers) nous rappelle que au-delà des codes et signes, « faciliter la communication, ce n’est pas seulement utiliser des outils techniques, c’est aussi faire sans cesse le lien avec la vie, ce qui requiert le partage entre les proches et la personne handicapées des récits de vie qui permettent de comprendre les expressions et d’y répondre. Pour que ces expressions ne soient pas des bouteilles à la mer à jamais perdues, il convient que tous les proches (parents, amis, professionnels) échangent ces récits qui sont le cœur de la vie et qui n’apparaissent pas dans les dossiers médicaux ou sociaux » (Conférence Isaac Fribourg, 2011).

Vous trouverez dans ce site des liens, des rubriques, des témoignages, pleins d’informations diverses qui vous permettront, nous l’espérons, de trouver de nouvelles informations pour vous, ou d’accompagner au mieux la personne avec communication alternative que vous connaissez.